Farfouille

zigzags en dilletante

Capacité de corrélation

On parle pas mal de violence conjugale ces derniers temps – en effet c’est une cause nationale en France – mais malgré la gravité du sujet je n’ai pas pu réprimer un rire incrédule en traversant la route dans une rue de Genève :

 

Deux panneaux : l'un sur la violence conjugale, l'autre sur l'héritage

Association malheureuse

D’accord, ce n’est pas un graffiti, mais j’ai trouvé l’association d’idées assez parlante – même si la volonté d’interpeller est ici – bien involontaire. Accessoirement, on observera que si la publicité de gauche me frappe (si j’ose dire) par son intelligence et la manière épurée, pudique (mais franche), lesquelles permettent d’exprimer en creux les drames qui peuvent se jouer chaque jour dans les foyers, autant la publicité de droite est d’une bêtise atterrante dans sa formulation et dans sa présentation.

Pour moi, cela me fait plaisir de voir qu’il vaille toujours la peine de lever les yeux loin de ses propres semelles et d’observer attentivement un environnement que l’on croit trop familier pour être digne d’intérêt (à savoir : le quartier de Montbrillant).

Publicités

4 mai 2010 - Posted by | Cri sur le mur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :